Compteurs de particules pour Solvants de rinçage industriels

La propreté des composants et des matériaux d'emballage peut également être contrôlé à l'aide d'un compteur automatique de particules. Pour de telles applications, la propreté de la surface est analysée indirectement, à savoir que les particules sont d'abord extraites de la surface (par exemple par rinçage, jet d’eau, inondations ou par l’élimination dans le bain à ultrasons); ensuite le fluide de rinçage est analysé à l'aide du compteur de particules automatique. Une comparaison avec les résultats de l'essai à blanc (c'est-à-dire avec la quantité de particules du fluide de rinçage avant l'extraction des particules) révèle la contamination réelle de la surface analysée. En conformité avec les normes ISO 16232 et VDA-19, le résultat informe sur le nombre de particules et la taille de chaque particule.

En opposition à l'analyse de la membrane microscopique, un compteur de particules automatique donne des résultats de mesure immédiats et instantanés. Équipé d'une cellule de mesure volumétrique, les compteurs de particules PAMAS analyse toujours 100% du volume de l'échantillon. Les résultats de mesure sont délivrés immédiatement après la procédure de nettoyage et d'analyse. Aucune formation spécifique n’est nécessaire pour l’utilisation du PAMAS, ce qui permet un gain de temps : les assistants de laboratoire sont en mesure d’utiliser rapidement un compteur automatique de particules pour le contrôle de la propreté des composants. La procédure d’étalonnage standard d'un compteur de particules automatique représente un autre avantage, elle permet la traçabilité grâce à un matériau de référence standard. En conformité avec l’étalonnage standard ISO 11171, un compteur automatique de particules est étalonné pour les petites tailles de particules allant jusqu'à 70 µm(c) avec test de poussière ISO MTD fabriqué en utilisant l’étalon certifié de référence de l'Institut National des Standards et de la technologie aux États-Unis (NIST). Un étalonnage de taille de particules supérieure à 70 µm(c) peut être fait selon la norme ISO 21501 avec des sphères de latex monodispersées.